un, deux , trois tapis

Une bonne façon de délimiter une zone à l’intérieur d’un espace qui est à aire ouverte est d’utiliser un tapis. On vient ainsi créer une pièce à l’intérieur d’une autre pièce. Cette technique est applicable à la salle à manger, au salon ou même à un petit coin bureau ou une zone de jeux pour les plus petits.

Mais que fait-on lorsque le tapis n’est pas assez grand pour couvrir la superficie de la zone à délimiter? Il suffit d’en superposer deux… ou plusieurs! En plus d’assurer un confort supplémentaire aux pieds, la superposition de tapis donne un effet cozy instantanément à n’importe quelle pièce! Selon le positionnement des tapis, celui du dessous vient souvent encadrer celui du dessus, le mettant ainsi en valeur. Mais il n’y a aucune règle en matière de superposition de tapis! Il est possible de mélanger les textures, les motifs, les couleurs et les styles, en plus de les positionner de façon alignée, perpendiculaire ou un peu chaotique! Il s’agit de suivre le style de décoration du reste de la maison et de respecter son architecture.

De bonnes dimensions, un tapis peut agrandir un espace qui semble trop petit ou “remplir” une pièce trop vaste. Mais d’abord et avant tout, le tapis permet de rallier tous les meubles d’une pièce ensemble. C’est l’ajout d’un tapis qui vient créer l’effet cocooning que l’on recherche au salon. À votre prochaine virée shopping, ayez une pensée pour vos pieds!

Source des images: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12


Marie-Pier LabrecqueComment